Telefónica et STC envisagent l’acquisition de l’opérateur télécom Avatel.

Dans le scénario dynamique des télécommunications en Espagne, Telefónica et le géant saoudien des télécommunications, Saudi Telecom (STC), étudient séparément l’acquisition d’Avatel Telecom, une entreprise qui pourrait être évaluée à plus de 1.000 millions d’euros. Cet intérêt survient dans un contexte de reconfiguration du secteur, marqué par la fusion de Orange Espagne et du Grupo Másmóvil ou l’achat de Vodafone par Zegona, ce qui promet de modifier de manière significative l’équilibre des pouvoirs dans le domaine des télécommunications espagnoles.

Avatel Telecom, qui jusqu’à présent se positionne comme le sixième opérateur dans le classement sectoriel espagnol, pourrait monter à la cinquième place suite à l’intégration de Orange Espagne et Másmóvil, une union qui se dessine pour diriger le marché en nombre de clients. Cette situation pose un défi direct à Telefónica, historiquement le chef de file du secteur, qui voit maintenant une opportunité de renforcer sa position par le biais d’une expansion inorganique.

Ángel Vilá, PDG de Telefónica, a récemment indiqué l’ouverture d’une fenêtre d’opportunités pour l’entreprise dans la nouvelle carte concurrentielle, ce qui pourrait inclure l’acquisition d’Avatel comme une stratégie défensive pour préserver sa suprématie sur le marché. L’achat d’Avatel, client en gros de Telefónica, est considéré comme ayant un impact faible vu sa taille, mais pourrait représenter un mouvement stratégique crucial pour l’entreprise espagnole à un moment de transformations sectorielles significatives.

D’un autre côté, Saudi Telecom (STC), qui a déjà montré son intérêt à augmenter sa participation sur le marché espagnol à travers un investissement chez Telefónica, étudie également l’acquisition d’Avatel de manière indépendante. Cet intérêt du groupe saoudien souligne son intention d’étendre sa présence sur le sol européen, profitant des opportunités de marché qui émergent de la réorganisation sectorielle.

La fusion d’Orange-Másmóvil a non seulement secoué le secteur des télécommunications en Espagne, mais a également mis Avatel au centre de l’attention comme cible potentielle d’acquisition par des grands joueurs tels que Telefónica et STC. Cet intérêt conjoint met en évidence l’importance d’Avatel dans le nouveau panorama concurrentiel et la nécessité pour les entreprises établies de s’adapter à travers la consolidation et l’acquisition de nouveaux actifs.

Alors que le secteur se prépare à davantage de mouvements de consolidation entraînés par l’approbation de fusions significatives telles que celle d’Orange-Másmóvil, l’acquisition possible d’Avatel par Telefónica ou STC pourrait être un indicateur précoce de la manière dont les entreprises tenteront de naviguer et de renforcer leurs positions sur ce marché en évolution.

Mais il existe bien d’autres entreprises qui pourraient être dans le radar des opérations d’acquisition de sociétés de télécommunications comme Adamo Telecom, Aire networks (groupe Aire), Olivenet Network, Fi Network, CableWorld, Sarenet, entre autres.

Scroll al inicio