Telefónica et HIG Capital envisagent l’achat d’Avatel Telecom.

Au milieu d’un environnement économique complexe, Avatel Telecom a capté l’attention d’importants acteurs du secteur des télécommunications. Selon des informations fournies par Bloomberg et d’autres médias nationaux, Telefónica et HIG Capital font partie des intéressés à acquérir l’entreprise, qui pourrait être valorisée jusqu’à 700 millions d’euros, dette nette incluse.

Nouveaux prétendants pour Avatel Telecom

Avatel Telecom, qui a récemment annoncé un Plan de Régulation d’Emploi (ERE) affectant 849 employés, ce qui représente 45% de son personnel, s’est placée dans la mire de plusieurs prétendants. La multinationale des télécommunications Telefónica et la société d’investissement HIG Capital ont manifesté leur intérêt pour l’achat d’Avatel. Cependant, la concurrence est féroce. PAI Partners et Searchlight Capital ont été invités à participer au deuxième tour d’appel d’offres, selon des sources consultées par Bloomberg.

De plus, Inveready, une autre société d’investissement, envisage également de faire partie d’une offre conjointe avec l’un des quatre principaux intéressés par Avatel. Cette vague d’intérêt reflète l’évolution significative qu’a connue Avatel ces dernières années, passant d’une petite entreprise sur la Costa del Sol à devenir le cinquième opérateur de télécommunications en Espagne.

Une trajectoire de croissance et de consolidation

Depuis 2016, Avatel a mené une stratégie de croissance agressive en acquérant 155 entreprises de moindre taille du secteur. Cette expansion lui a permis de se consolider et d’accroître significativement sa présence sur le marché espagnol des télécommunications. Toutefois, l’entreprise a indiqué qu’elle entre maintenant dans une « phase d’ajustement et de consolidation » après cette période de croissance rapide.

Contexte de l’ERE chez Avatel

La nouvelle des possibles acquisitions arrive juste après qu’Avatel a annoncé un Plan de Régulation d’Emploi (ERE) qui affectera presque la moitié de son personnel. Le 12 avril dernier, l’entreprise a communiqué aux syndicats son intention de procéder à un licenciement collectif. Ce réajustement s’inscrit dans sa stratégie pour optimiser les opérations et se préparer à de nouveaux défis dans le secteur.

L’avenir d’Avatel

Avec une valorisation potentielle de jusqu’à 700 millions d’euros, la vente d’Avatel pourrait représenter un jalon important dans le secteur des télécommunications en Espagne. L’entrée de Telefónica ou de HIG Capital, ainsi que l’intérêt d’autres grands investisseurs, pourrait signifier une nouvelle étape de développement et d’expansion pour Avatel.

La décision finale concernant l’achat reste à voir et dépendra des négociations et des offres qui seront présentées dans les semaines à venir. Entre-temps, le marché reste attentif aux mouvements de ces géants des télécommunications et aux stratégies qu’ils mettront en œuvre pour intégrer et valoriser Avatel dans leur structure d’entreprise.

Scroll al inicio