Schneider Electric annonce l’évolution d’EcoStruxure IT avec des rapports de métriques de durabilité basés sur des modèles et automatisés.

Les nouvelles fonctions offrent une plus grande visibilité de la consommation d’énergie et des ressources, ainsi que des analyses de données historiques et des métriques détaillées pour aider les organisations à répondre aux imminentes exigences réglementaires en matière de rapports. Elles incluent la génération de rapports de manière rapide, intuitive et facile, avec des fonctionnalités d’intégration avec des tiers et d’exportation de données. Tout cela, en appuyant simplement sur un bouton

Il s’agit du résultat de trois ans d’investissement stratégique et de tests rigoureux et développement dans le cadre du Programme Green IT dirigé par le CIO de Schneider Electric.

Schneider Electric, leader de la transformation digitale de la gestion de l’énergie et de l’automatisation, a annoncé l’introduction de nouvelles fonctionnalités automatisées de rédaction de rapports de durabilité basés sur des modèles, dans son logiciel primé de gestion des infrastructures des centres de données (DCIM) EcoStruxure IT. Le lancement survient après trois ans d’investissement stratégique, de tests rigoureux et de développements dans le cadre du Programme Green IT de Schneider Electric, dirigé par la CIO (Chief Information Officer) de Schneider Electric, Elizabeth Hackenson.

Les nouvelles fonctionnalités de génération de rapports combinent 20 ans d’expérience en matière de durabilité, de réglementation, de centres de données et de développement logiciel avec l’apprentissage automatique avancé. Les clients pourront accéder à un nouvel ensemble de fonctionnalités pour rédiger des rapports, qui traditionnellement exigeaient une connaissance approfondie des méthodes manuelles de calcul des données.

Contrairement à tout ce qui est disponible sur le marché, le nouveau modèle offre aux clients un moteur de génération de rapports rapide, intuitif et facile à utiliser pour les aider à répondre aux exigences réglementaires imminentes, y compris la Directive Européenne sur l’Efficacité Énergétique (DEE). En effet, les nouvelles capacités vont bien au-delà des métriques requises par la DEE, garantissant que les clients puissent mesurer les données historiques et en temps réel de la performance énergétique de leurs centres de données par rapport à toutes les métriques avancées de génération de rapports spécifiées dans le White Paper 67 de Schneider Electric.

Le logiciel EcoStruxure IT permet aux propriétaires et opérateurs de mesurer et de rapporter la performance des centres de données en s’appuyant sur des données historiques et des analyses de tendances, combinées à l’intelligence artificielle (IA) et à la surveillance en temps réel, pour les transformer en informations exploitables et ainsi améliorer leur durabilité. Avec la nouvelle fonction de téléchargement, les organisations peuvent quantifier et rapporter rapidement, en cliquant simplement sur un bouton, éliminant les tâches manuelles laborieuses et rendant l’utilisation des données pour réduire l’impact environnemental de leurs centres de données plus rapide et plus facile.

Les principaux avantages sont :

  • Calculer et suivre le PUE par emplacement/salle au fil du temps avec la méthodologie CEN/CENLEC 50600-4-2.
  • Exploiter les modèles analytiques de données et le data lake basé dans le cloud pour simplifier les rapports de PUE.
  • Rapporter sur la consommation actuelle d’énergie par salle et la comparer aux tendances historiques.
  • Générer des rapports « en un clic » pour les réglementations.
  • Voir les tendances dans le temps pour plusieurs centres de données et environnements IT distribués.
  • Permettre aux clients d’accéder de manière sécurisée et de manipuler leurs données dans leur outil préféré via l’intégration de tiers et l’exportation de données.

« Chez Schneider Electric, nous reconnaissons que la durabilité est un voyage et, au cours des trois dernières années, nous avons augmenté notre investissement pour développer de nouvelles fonctionnalités de logiciel qui accélèrent et simplifient la gestion d’infrastructures IT résilientes, sécurisées et durables pour nos clients », assure Kevin Brown, Senior Vice President, EcoStruxure IT, Schneider Electric. « Les nouvelles capacités de rapports incluses avec EcoStruxure IT ont été testées et mises en œuvre dans notre propre entreprise, permettront aux clients de transformer des données complexes en informations pertinentes, et de rapporter sur des métriques clés de durabilité ».

Une nouvelle ère pour le Green IT

En 2021, Schneider Electric a lancé son Schneider Sustainability Impact (SSI), révélant les engagements en matière de durabilité de l’entreprise. S’alignant sur le but des SSI, la CIO de Schneider Electric, Elizabeth Hackenson, a donné le coup d’envoi au programme Green IT de l’entreprise, une initiative IT d’entreprise durable pour identifier de nouvelles voies intelligentes de décarbonisation pour aider le programme à atteindre son objectif de réduire d’au moins 5% par an les émissions IT.

Dans le cadre du programme, Schneider Electric a utilisé son logiciel EcoStruxure IT, qui a été déployé dans plus de 150 sites clés à travers le monde pour améliorer la résilience et la sécurité de ses opérations IT. Par le biais de Green IT, il est devenu évident que les nouvelles capacités d’EcoStruxure IT pourraient également être exploitées pour une plus grande durabilité, permettant à Schneider Electric d’améliorer considérablement la visibilité de sa consommation d’énergie IT. Avec les insights d’EcoStruxure IT, ils ont pu constater une réduction de 30 % de la consommation énergétique au deuxième semestre de 2023 par rapport au premier semestre, dans leur usine intelligente de Lexington, Kentucky.

Au cours du processus, Schneider Electric a également utilisé les principales conclusions et insights de ses données pour accélérer le développement des nouvelles fonctionnalités de reporting d’EcoStruxure IT.

Alors que de plus en plus d’entreprises se préparent aux prochaines réglementations, telles que la Directive sur l’Efficacité Énergétique de l’UE, qui exige de rapporter sur la consommation d’énergie IT et des centres de données à partir de mai 2024, l’importance d’avoir accès aux données primaires en temps réel devient encore plus critique. En lançant le nouveau tableau de bord basé sur l’IA et les fonctionnalités de rédaction de rapports d’EcoStruxure IT, les clients peuvent rapidement tirer parti de leurs données pour répondre aux nouvelles exigences réglementaires.

Scroll al inicio