Nvidia intégrera un refroidissement liquide dans sa prochaine génération de serveurs DGX.

La prochaine génération de la famille de serveurs DGX de Nvidia, réputée pour sa haute capacité de traitement et utilisée dans les applications d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage en profondeur, adoptera le refroidissement liquide. Cette innovation a été confirmée par Jensen Huang, PDG de Nvidia, lors d’une présentation à la SIEPR Economic Summit 2024 à Stanford. Il est prévu que le nouveau système de serveurs GPU soit officiellement annoncé lors de l’événement GTC de l’entreprise à partir du 18 mars.

Ce changement marque une importante avancée dans la technologie de refroidissement par eau pour les systèmes à forte demande, comme les serveurs DGX, qui ont vu leur consommation d’énergie et leur génération de chaleur augmenter de manière significative en raison de l’accroissement de la puissance de traitement des GPU. La transition vers le refroidissement liquide répond à la nécessité de gérer plus efficacement la chaleur générée par les composants, améliorant ainsi la performance et la fiabilité des systèmes.

La confirmation de Huang arrive à un moment où l’industrie technologique est confrontée au défi de gérer la consommation d’énergie croissante et les demandes thermiques des dispositifs de haute puissance. Dell, un autre géant de la technologie, a récemment révélé que la prochaine GPU Nvidia B100 aurait un point de conception thermique (TDP) de 1kW, représentant une augmentation significative par rapport aux 700W du modèle H100.

L’engagement de Nvidia envers l’innovation dans le refroidissement de ses systèmes DGX reflète l’importance d’adopter des solutions avancées pour conserver son leadership sur le marché des serveurs de haute performance. Cette approche améliore non seulement l’efficacité énergétique et opérationnelle des centres de données, mais elle pavé également la voie à de futurs développements technologiques nécessitant une gestion thermique encore plus sophistiquée.

Des clients de renom tels que Google Cloud, Meta et Microsoft ont déjà mis en œuvre des systèmes DGX dans leurs centres de données, représentant environ 20 % des revenus du centre de données de Nvidia. L’adoption du refroidissement liquide dans la prochaine génération de serveurs DGX souligne l’engagement continu de Nvidia à fournir des solutions innovantes qui répondent aux besoins croissants de calcul de ses clients et renforcent sa position sur le marché compétitif de l’IA et de l’apprentissage en profondeur.

Scroll al inicio