Madrid investit dans la cybersécurité avancée pour protéger le SERMAS contre les attaques cybernétiques.

La Communauté de Madrid, à travers le Conseil de la Numérisation, a annoncé un investissement de plus de 35 millions d’euros au cours des quatre prochaines années pour la mise en œuvre de technologies avancées en cybersécurité, spécifiquement conçues pour renforcer les systèmes informatiques du Service Madrilène de la Santé (SERMAS) et les protéger des attaques cybernétiques, en particulier celles qui tentent de compromettre les protocoles d’authentification pour accéder à l’identité des utilisateurs.

Cet investissement stratégique vise à améliorer les méthodes d’authentification d’environ 113.000 employés du SERMAS, permettant une surveillance constante de leur comportement dans les applications. Le principal objectif est de pouvoir anticiper et neutraliser en temps réel les menaces potentielles issues de vols de mots de passe ou de cyberattaques, sauvegardant ainsi l’intégrité des données gérées par le SERMAS et renforçant les mécanismes d’identification des employés publics.

Le conseiller à la Numérisation, Miguel López-Valverde, a souligné que cette initiative permettra de mettre en place un réseau défensif robuste qui garantira un accès sécurisé aux données administratives, minimisant le risque de piratage. Cette technologie de pointe en matière de protection contre les menaces d’identité (Identity Threat Protection) est fondamentale pour protéger le réseau de soins et anticiper les menaces potentielles.

Outre cette mesure, la Communauté de Madrid a approuvé un investissement supplémentaire de 98 millions d’euros pour renforcer le Bureau de Sécurité des Systèmes d’Information (OSSI), responsable de prévenir, localiser et répondre aux menaces électroniques qui affectent le SERMAS. L’OSSI relève le défi de protéger un réseau de soins large et diversifié, ce qui est essentiel dans un contexte où l’interaction avec les produits de santé, la maintenance à distance, la surveillance continue des patients et l’accès aux informations de santé par l’intermédiaire de dispositifs intelligents sont de plus en plus courants.

Cet investissement reflète non seulement l’engagement du Conseil de la Numérisation pour la protection des informations sensibles et de la privacité dans le secteur de la santé, mais souligne également l’importance de disposer de mécanismes de protection adéquats et en constante évolution pour faire face aux défis posés par le progrès technologique dans le domaine sanitaire. Avec ces mesures, la Communauté de Madrid se positionne à l’avant-garde de la mise en œuvre de solutions innovantes pour garantir la sécurité de ses systèmes informatiques de santé.

Scroll al inicio