Les États-Unis découvrent un grand réseau de bots russes qui diffuse des informations douteuses.

Le Département de la Justice des États-Unis (DOJ) a démantelé un important réseau de bots russes utilisant l’intelligence artificielle (IA) pour générer plus de 900 faux profils sur les réseaux sociaux dans le but de diffuser de la désinformation sur la guerre entre la Russie et l’Ukraine aux États-Unis et dans d’autres pays.

Opération de Désinformation avec IA

L’opération sophistiquée utilisait l’IA pour créer de faux profils, principalement sur la plateforme X (anciennement connue sous le nom de Twitter), qui se faisait passer pour des citoyens américains. Ces profils publiaient des messages de soutien à la guerre en Ukraine, y compris des vidéos du président Vladimir Poutine justifiant l’invasion de la Russie et promouvant d’autres narratifs pro-Kremlin.

Implication des Médias d’État Russes

L’enquête du DOJ a révélé qu’un éditeur non identifié de RT, le média d’État russe, était à l’origine de cette campagne de propagande. De plus, la haute direction de RT avait approuvé l’utilisation de cette ferme de bots pour « diffuser des informations à grande échelle ».

Impact et Mesures Prises

Bien que le DOJ n’ait pas encore déterminé combien de personnes ont suivi ou interagi avec le contenu faux généré par l’IA, la plateforme X a suspendu les faux profils pour « violations des conditions d’utilisation ».

Contexte et Préoccupations Futures

Le Kremlin utilise depuis longtemps des faux profils sur les réseaux sociaux pour diffuser de la désinformation et de la propagande. Cependant, avec les progrès rapides de l’IA, capable de créer des images, des textes, des audios et des vidéos réalistes mais faux, cette pratique devient de plus en plus courante. Récemment, Meta et OpenAI ont identifié des campagnes, certaines liées à la Russie, qui utilisent l’IA pour manipuler l’opinion publique et diffuser de la désinformation.

Déclarations d’Experts

Un porte-parole du DOJ a commenté : « L’utilisation de l’IA pour créer des profils faux et diffuser de la propagande représente une menace croissante pour la sécurité nationale et l’intégrité de l’information publique. Nous continuerons à enquêter et à démanteler ces opérations pour protéger notre société contre la manipulation et la désinformation ».

La découverte de cette ferme de bots souligne l’urgence de développer et d’appliquer de meilleures mesures de sécurité et de détection sur les plateformes de réseaux sociaux pour contrer la désinformation poussée par l’IA.

Conclusion

Le démantèlement de cette opération de bots russes est une étape importante dans la lutte contre la désinformation mondiale. À mesure que la technologie de l’IA progresse, il est essentiel que les autorités comme les plateformes de réseaux sociaux renforcent leurs stratégies pour identifier et neutraliser ces menaces.

Scroll al inicio