GSMA et Shields lancent une plateforme commerciale pour stimuler la durabilité environnementale et financière dans l’industrie des télécommunications.

La GSMA, en collaboration avec le Groupe Shields Environmental (Shields), a lancé une plateforme innovante de commerce d’équipements de réseau, conçue pour aider l’industrie des télécommunications à atteindre ses objectifs de durabilité environnementale et financière. La plateforme basée sur le cloud, appelée GSMA Equipment Marketplace, facilitera aux fournisseurs de télécommunications du monde entier la réutilisation, la redistribution et le recyclage de leurs actifs de réseau, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs de zéro émission nette et à assurer la durabilité financière.

En mettant ce service à la disposition de sa base de membres, qui comprend plus de 1000 opérateurs mobiles et fabricants d’équipement mondial, la GSMA espère transformer la façon dont les réseaux – fixes, mobiles ou privés – sont acquis et démantelés, soutenant ainsi l’industrie dans ses ambitions de réduire les émissions de carbone et de minimiser l’extraction de matières premières nocives pour l’environnement utilisées pour fabriquer des équipements de télécommunications.

La GSMA estime que la fabrication d’équipements de réseau (y compris l’extraction et le traitement des matières) et la construction de sites de réseau et de mâts pour mobiles représentent plus de 30 millions de tonnes de CO2e par an. Les émissions de la chaîne d’approvisionnement représentent la majeure partie de l’empreinte carbone d’un opérateur de réseau de télécommunications, atteignant plus de 80 % du total dans certains cas. GSMA Equipment Marketplace peut aider à réduire ces chiffres en permettant aux opérateurs de réutiliser et de recycler davantage de leurs actifs, et ainsi aider l’industrie à atteindre son ambition d’être net-zéro d’ici à 2050 au plus tard.

John Giusti, Directeur des Régulations et du Climat de la GSMA, a dit : « L’industrie continue ses actions fortes et concertées pour honorer ses engagements envers le Net-Zéro. La transition vers un modèle économique d’économie circulaire peut aider les opérateurs à réduire encore leurs émissions, diminuant la dépendance à la fabrication d’équipements à forte empreinte carbone. Nous croyons que cette nouvelle plateforme de la GSMA et Shields peut soutenir les fournisseurs de réseaux de télécommunications dans leurs efforts pour diminuer les émissions de carbone et limiter leur dépendance à l’extraction de matières premières. »

La plateforme GSMA Equipment Marketplace est déjà utilisée avec succès par le Groupe Vodafone, et la GSMA et Shields ont annoncé aujourd’hui des plans pour la rendre disponible à l’industrie dans son ensemble.

Ninian Wilson, Directeur Global de la Chaîne d’Approvisionnement chez Vodafone et PDG de Vodafone Procurement Company, a dit : « Cette plateforme a soutenu avec succès Vodafone pour réutiliser, revendre et recycler des équipements de réseau démantelés depuis que nous avons commencé à l’utiliser en 2021. Elle a généré de nouvelles opportunités de revenus et d’économies, tout en contribuant à la réduction de notre empreinte carbone. Nous sommes ravis de voir cette plateforme se développer pour servir des entreprises de toute notre industrie, permettant une économie circulaire pour les équipements de réseau à une plus grande échelle. »

La plateforme basée sur le cloud, créée et gérée par Shields, un leader du marché dans ce domaine, fournit une vue globale des actifs et des équipements, y compris une visibilité en temps réel sur le stock. Les utilisateurs peuvent rechercher les actifs individuels requis, voir les résultats dans une interface simple et intuitive, identifier la source la plus efficace et économique pour les produits nécessaires et passer commande. De plus, les utilisateurs peuvent vendre des équipements démantelés à une base globale d’acheteurs ou faire en sorte qu’ils soient recyclés.

Les opérateurs de réseau peuvent quantifier leur réduction d’émissions de carbone basée sur le poids total des actifs achetés ou éliminés via GSMA Equipment Marketplace, au lieu d’acheter du neuf. Cette preuve peut ensuite être intégrée dans les rapports de l’entreprise pour souligner l’engagement de la marque envers l’environnement et les progrès tangibles vers les objectifs carbone.

Daniel Jones, PDG de Shields, a dit : « Shields est passionné par aider à construire une industrie des télécommunications plus durable, à travers l’innovation continue pour fournir un soutien structurel pour améliorer la façon dont les réseaux sont obtenus et maintenus. Nous sommes extrêmement fiers et très enthousiastes de nous associer avec la GSMA. Notre engagement est assuré, ensemble nous garantirons que cette plateforme numérique et les services gérés associés soient de la plus haute qualité et permettent aux opérateurs de maintenir l’intégrité de leur réseau. »

L’engagement de la GSMA : aider l’industrie des télécommunications à réduire son empreinte carbone

La GSMA a longtemps été un défenseur de l’action climatique, aidant les opérateurs de réseaux mobiles à établir des objectifs de réduction de carbone alignés avec 1,5 C. Plus de 70 opérateurs l’ont déjà fait, couvrant presque la moitié des connexions mobiles mondiales.

En plus du lancement de Equipment Marketplace, la GSMA a également publié aujourd’hui son quatrième rapport annuel « Mobile Net Zero: State of the Industry on Climate Action », qui montre que les émissions de carbone des opérateurs de réseaux mobiles ont chuté de 6 % dans le monde entre 2019-2022.

L’année dernière, la GSMA et les opérateurs mobiles ont lancé une initiative pour s’adresser aux plus de cinq milliards de téléphones mobiles actuellement inutilisés dans les tiroirs à travers le monde, afin qu’ils puissent être réutilisés ou recyclés, faisant partie d’une chaîne d’approvisionnement plus « circulaire ».

Note de presse MWC 2024

Scroll al inicio