Citrix lance une stratégie rappelant celle de Broadcom avec VMware et ouvre davantage les portes à des alternatives telles que Proxmox ou KVM.

Dans une claire similitude avec la récente stratégie de Broadcom après son acquisition de VMware, Citrix a annoncé un changement significatif dans son modèle de licences, en introduisant l’exclusive « Citrix Platform License », disponible uniquement sur invitation. De plus, il a cessé la vente indépendante de certains de ses produits, en misant sur des offres groupées qui englobent un large spectre de solutions pour la livraison, la sécurité et la gestion des applications d’entreprise, des données et de l’accès aux réseaux. Cette approche peut ouvrir le terrain à des solutions de virtualisation alternatives comme Proxmox ou KVM, spécialement pour ceux qui cherchent à éviter le verrouillage par un fournisseur.

Citrix justifie ce mouvement vers les offres groupées comme un effort pour simplifier l’expérience client, en éliminant la complexité de naviguer parmi une variété d’éditions et d’add-ons pour accéder à des caractéristiques essentielles. La « Citrix Platform License » couvre depuis la virtualisation d’applications et de bureaux jusqu’à la livraison et la sécurité d’applications avec NetScaler, en promettant une plateforme unifiée qui offre un accès de confiance zéro, la virtualisation d’applications et de bureaux de premier ordre, et la livraison d’applications à haute performance avec sécurité intégrale.

Ce changement stratégique voit aussi l’introduction du « Citrix Universal Hybrid Multi-Cloud », un ensemble qui ajoute des capacités complètes de NetScaler et de Citrix Endpoint Management à l’abonnement Universel de Citrix, introduit auparavant. L’offre est conçue pour des environnements de 250 utilisateurs et plus, mettant en évidence l’intention de Citrix de concurrencer directement avec des solutions comme VMware Horizon, particulièrement après son acquisition par KKR, en offrant une alternative robuste et unifiée.

Cependant, l’arrêt de la vente indépendante de produits comme Citrix Analytics, uberAgent et Citrix Secure Private Access (SPA) marque un changement significatif dans la façon dont les clients peuvent accéder à ces solutions, les poussant vers une adoption plus large de la plateforme Citrix. Cette décision résonne avec les pratiques de Broadcom, qui a également limité la vente indépendante des produits VMware, se concentrant sur les licences d’abonnement.

L’acquisition d’uberAgent par Citrix et son intégration dans la plateforme renforcent encore plus les capacités d’observabilité de Citrix, permettant un suivi plus approfondi et des analyses de performance et de sécurité. Malgré ces bénéfices, la transition vers un modèle de licence exclusive et sur invitation, combinée avec la consolidation de produits en offres groupées, pourrait préoccuper certains clients qui valorisent la flexibilité et la capacité de choisir des solutions spécifiques selon leurs besoins.

Tandis que Citrix cherche à simplifier et améliorer son offre pour les clients, ce changement vers le multicloud et la stratégie d’offres groupées met en lumière une tendance croissante dans l’industrie vers des modèles d’affaires plus fermés. Cependant, cela pourrait aussi inciter les entreprises à explorer des alternatives comme Proxmox ou KVM, qui offrent des solutions de virtualisation flexibles et ouvertes, évitant le risque de dépendance à un seul fournisseur.

Scroll al inicio